Pile

Publié : 08/06/2014 · Modifié : 28/11/2015


Table des matières

Introduction

Prenons l'exemple d'une fonction dans un programme. Cette fonction peut appeler d'autres fonctions qui à leurs tours appellent d'autres fonctions (qui elles même appellent des fonctions, etc.). Comment savoir et se souvenir de l'ordre d'appels, de qui appelle qui, et où retourner une fois la fonction appelée terminée ? Une première réponse pourrait être de stocker toutes ces informations dans un simple tableau, mais comment le parcourir ? Où insérer les nouvelles données ? Comment enlever les éléments inutiles (lorsqu'une fonction a finie d'être exécutée) ?

Toutes ces questions nous amènent à penser qu'il nous faut une structure de données organisée, bien définie et qui puisse gérer cette idée d'imbrication : la pile.

Principe de la pile

Une pile (stack en anglais) est une structure de données de type LIFO (Last In First Out, dernier arrivé premier sorti). Elle fonctionne exactement comme une pile d’assiettes :

C’est le principe LIFO, lorsqu’on ajoute un élément sur une pile il est en haut, et lorsqu’on retire un élément on prend le dernier ajouté (celui tout en haut).

Exemple de représentation d'une pile
Exemple de représentation d'une pile

L’action d’ajouter un élément dans la pile est appelée : empiler (ou push en anglais) :

Un nouvel élément est empilé
Un nouvel élément est empilé

L’action d’enlever un élément de la pile est appelée : dépiler (ou pop en anglais) :

Un élément est dépilé
Un élément est dépilé

Pour représenter une pile, je vais vous présenter deux moyens :

Quelques fonctions pour manipuler une pile

Comme pour une liste chaînée, il existe différentes fonctions de bases permettant de manipuler une pile.

Avec une liste chaînée

créerPile :
   Initialiser la pile à NULL
supprimerPile :
   Pour chaque élément de la pile
      Supprimer l'élément actuel

empiler (élément) :
   Faire pointer le haut de la pile vers le nouvel élément
dépiler :
   Sauvegarder les données de l'élément en haut de la pile
   Supprimer l'élément en haut
   Faire pointer le haut de la pile vers NULL
   Retourner les données sauvegardées

estVide :
   Si le premier élément de la pile est NULL
      Retourner vrai
   Sinon
      Retourner faux

Avec un tableau

créerPile :
   Créer un tableau d'une taille fixe et suffisamment grand pour la pile
   Initialiser le pointeur de pile (PP) à 0
supprimerPile :
   Supprimer le tableau

empiler (élément) :
   Affecter les données du nouvel élément à la case d'index PP du tableau
   Incrémenter le PP
dépiler :
   Décrémenter le PP
   Retourner les données de l'élément d'index PP du tableau

estVide :
   Si PP = 0
      Retourner vrai
   Sinon 
      Retourner faux

Complexité

Soit $N$ le nombre d'éléments de la pile.

Implémentation

Liste chaînée

pile_liste_chainee.c

Tableau

pile_tableau.c

STL

Si vous programmez en C++, la STL (Standard Template Library) fournit une implémentation et des fonctions permettant de manipuler une pile : http://www.cplusplus.com/reference/stack/stack/

Conclusion

La pile est donc une structure de données facile à implémenter et peut être pratique dans de nombreux domaines :